Livre numérique Journal de la crise de 2006, 2007, 2008, d'avant et d'après

Télécharger

Tous supports Verrous : aucun
5,99 EUR

Incluant :
Version liseuse / tablette - ePub
Version Amazon Kindle - Mobipocket
Version web

S'abonner

publie.net : l'abonnement complet, téléchargement tous formats
69,00 €

En savoir plus


publie.net : abonnement de soutien, téléchargement tous formats
150,00 €

En savoir plus


publie.net : tarif réduit (étudiants, demandeurs d'emploi)
49,00 €

En savoir plus

Détails

Contributeur : Laurent Grisel (Auteur)
Publication : 30/11/2016
Langue : Français
Pages : 384
Éditeur : publie.net
Collection : Temps Réel
ISBN : 9782371774643
ISBN Numérique : 978-2-37177-156-7

Description

« Ce qui est aigu, dans le moment que nous vivons (...), c’est la conjonction de trois crises : financière, écologique, géopolitique. »

Entamé début 2006, dans un deuxième tome qui peut tout aussi bien être lu indépendamment du précédent, le journal de Laurent Grisel nous fait entendre le bruit sourd des faillites et des férocités qui annoncent et préparent ce que les médias nommeront « la crise de 2008 ». Très documenté, toujours limpide malgré la complexité des mécanismes qu’il décrypte, le Journal déjoue les manipulations médiatiques à l’oeuvre dans les discours politiques et économiques qui continuent d’avoir cours aujourd’hui. Banqueroutes, mais aussi élection d’un président d’extrême droite en France, découverte de l’ampleur de l’économie invisible (celle des produits dérivés et de la spéculation) et de son emprise sur l’économie visible, assassinat de Benazir Bhutto au Pakistan, luttes et désespoirs ouvriers, conséquences des dérèglements climatiques sur la vie humaine et non humaine, autant de fils qui sont suivis et noués au cours de cette année charnière. L’écriture du journal, fine, régulière, dont l’objet n’est rien de moins que la compréhension d’un monde en fusion, recèle des moments plus sereins de vie personnelle : voyage au Japon, notes prises le long de l’écriture de livres en gestation, parmi lesquels le Journal lui-même dont l’architecture commence à prendre forme. Un geste politique, sensible, littéraire et citoyen.


 
Informations sur l'ouvrage