Livre numérique Les Corpulents

Télécharger

Tous supports Verrous : aucun
2,99 EUR

Incluant :
Version liseuse / tablette - ePub
Version Amazon Kindle - Mobipocket
Version imprimable - PDF
Version imprimable - PDF
Version web

S'abonner

publie.net : l'abonnement complet, téléchargement tous formats
69,00 €

En savoir plus


publie.net : abonnement de soutien, téléchargement tous formats
150,00 €

En savoir plus


publie.net : tarif réduit (étudiants, demandeurs d'emploi)
49,00 €

En savoir plus

Détails

Contributeur : Régine Detambel (Auteur)
Publication : 06/11/2011
Langue : Français
Pages : 158
Éditeur : publie.net
Collection : Temps Réel
ISBN : 9782814501324

Description

L'homme est-il vraiment ce qu'il mange ?

Pour mon anniversaire, mon père m’a payé quatre mois dans une clinique diététique aux Etats-Unis... C’est le ton, et l’enjeu. Et si l'humour était la meilleure arme contre obésité, boulimie, anorexie, et tout l'ordre moral d'une société concernant l'apparence du corps, ou la difficulté à s'en rendre maître ?

Corpulence, surpoids, obésité, normes d'époque – 21 récits, 21 figures d'un même thème. Seulement, ici, on s’en prend à un tabou.

Dans l’oeuvre de Régine Detambel, au premier plan, un seul sujet, le corps.

La peur en arrière. La reproduction de la misère, des arrogances du petit pouvoir personnel, de l’angoisse qui tous nous habite, même si on lui donne d'autres formes pour paraître.

Sous l’insolence, et – aussi – le courage du comique, et ce n’est pas un outil donné à tout le monde, c’est peut-être ainsi qu’on doit prendre Régine Detambel au sérieux : non pas un roman, mais encore bien moins un assemblage de nouvelles. Dans la disposition de notre société, le problème passe avant les personnages qui l’incarnent. La brièveté contraint au cruel ? Eh bien soit.

Il est question des corps dans le brassement d’aujourd’hui, l’angoisse d’aujourd’hui. Et comment il ne s’agit pas, sous ce qui pourrait a priori se référer au grand combat de Tailleboudin et Riflandouille dans Rabelais, d’une guerre à la graisse, mais bien le fait qu’il n’y pas de guerre, vers l’homme et pour le corps, sans guerre dans et par les mots.

Alors, riez bien. Et bon casse-croûte ensuite.

FB


 
Informations sur l'ouvrage