Livre numérique Comment je n’ai pas rencontré Paul McCartney

Télécharger

Tous supports Verrous : aucun
2,99 EUR

Incluant :
Version liseuse / tablette - ePub
Version Amazon Kindle - Mobipocket
Version imprimable - PDF
Version imprimable - PDF
Fichier audio - MP3
Version web

S'abonner

publie.net : l'abonnement complet, téléchargement tous formats
69,00 €

En savoir plus


publie.net : abonnement de soutien, téléchargement tous formats
150,00 €

En savoir plus


publie.net : tarif réduit (étudiants, demandeurs d'emploi)
49,00 €

En savoir plus

Détails

Contributeur : François Pachet (Auteur)
Publication : 15/09/2008
Langue : Français
Pages : 24
Éditeur : publie.net
Collection : Publie.rock
ISBN : 9782814501690

Description

Dans la famille Pachet, on connaît Pierre, et de longue date. Ceux qui connaissent le travail de Yaël, sa fille, ne seront pas surpris de retrouver la musique comme fond et matière du travail d’écriture de François, fils de Pierre, frère de Yaël (par exemple, pour Yaël Pachet et la musique, lire ici).

Les directions de travail semblent progressivement émerger, à publie.net : les outils que nous utilisons pour lire à l’écran sont les outils avec lesquels nous écoutons ou regardons, mais aussi fabriquons, montons, le son et les images.

En diffusant un travail littéraire sous forme numérique, l’écriture ne se contente pas de questionner ses voisins de disque dur, elle surgit nativement avec eux. Les outils évoluent vite : à nouveau, nous proposons avec le texte, en téléchargement, un objet sonore destiné à se mêler au texte.

François Pachet est « senior researcher » au centre de développement de Sony France, et travaille précisément à cette relation, dans l’outil de lecture lui-même, ou le fichier qui la communique, entre texte, images, son. Nous le remercions pour cette route qui s’amorce ensemble.

Et maintenant, Paul McCartney. Ici, en Touraine, on ne s’étonne plus trop de croiser Mick Jagger, et on lui fiche la paix. Je me souviens de comment je choisissais exprès le mardi après-midi pour aller aux éditions de Minuit, sachant qu’alors j’y croiserais avec certitude Samuel Beckett.

Mais ces bonshommes, en dehors du bouleversement esthétique qu’ils ont initié (une autre immense rencontre, pour moi, c’est l’année passée en voisin immédiat d’Arvo Pärt, le rock n’a rien à voir à l’affaire), c’est d’être dépositaire de la très vieille notion de légende. Dans notre rapport à nous-mêmes, ils sont présents, en spectateurs proches, et, du coup, comment s’empêcher de rêver à la rencontre réelle ?

On sait que ces rencontres sont rarement ce qu’elles promettent : on organise la rencontre de Marcel Proust et James Joyce, et la seule phrase qu’ils échangeront concernera la vitre ouverte de l’automobile qui les ramène. Lire aussi le si bref et fabuleux Rencontre avec Samuel Beckett de Charles Juliet.

C’est cette question que décrypte, en cinq figures successives, et six photographies, François Pachet. La grammaire de cette rencontre, évidemment possible (l’autre jour, près de la rue Sébastien-Bottin, Mick Jagger et Charlie Watts dans le fond d’un bistrot de quartier, et le mieux c’est que personne ne prêtait réellement attention à eux), mais qui, lorsqu’elle franchit la barrière supposée du réel, ne transporte pas forcément avec elle la légende.

Ce texte est un régal. On propose aussi sur publie.net une suite d’études de Claude Chastagner sur le rock : 666. On a croisé aussi les univers avec Emmanuel Tugny. Profitez donc de Paul McCartney, sans vous laisser marcher sur les pieds...

FB


 
Informations sur l'ouvrage