Livre numérique d'ici là, n°7

Télécharger

Multi-formats Verrous : aucun
7,99 EUR

Incluant :
Version iPhone / iPad - ePub
Version Amazon Kindle - Mobipocket
Version imprimable - PDF
Fichier audio - MP3
Version web

S'abonner

publie.net : l'abonnement complet, téléchargement tous formats
69,00 €

En savoir plus


publie.net : abonnement de soutien, téléchargement tous formats
150,00 €

En savoir plus


publie.net : tarif réduit (étudiants, demandeurs d'emploi)
49,00 €

En savoir plus

Détails

Contributeur : Pierre Ménard (Auteur)
Publication : 11/08/2011
Langue : Français
Pages : 204
Éditeur : publie.net
Collection : d'ici là | revue
ISBN : 9782814504660

Description

Le septième numéro de la revue d’ici là est consacré au temps :

Le présent n’est que la crête du passé et l’avenir n’existe pas | Vladimir Nabokov, Partis pris.

« L’écrivain n’a pas pour tâche de créer du nouveau de l’original, mais d’être expert dans l’art de l’imitation. Imiter, c’est, avons-nous dit, mimer un affrontement pour combler le manque, l’écart, afin de faire advenir de la présence. Savoir imiter le futur toujours déjà là, toujours d’une certaine façon présent, contre le passé qui ne demande qu’à céder pour le réaliser, tel est le pouvoir de celui qui aime. »

La méprise, Vladimir Nabokov, Gallimard, Collection Folio n°2295, 1991, pp.31-32.

Nota : iPad recommandé pour profiter pleinement de l'ensemble des fonctions et enrichissements.

Sommaire du numéro :

Présentation complète des auteurs et liens vers leurs sites sur le site Liminaire

Direction artistique : Pierre Ménard

Bande son : Voxfazer : Le temps, Pierre Ménard : Ostinato rigore, David Christoffel : Poussepousse, RadioMentale : Una Dolce Notte.

Les auteurs :

Michel Brosseau, Daniel Cabanis, Cali Rezo, Nicolas Carras, Anne Collongues, David Christoffel, Charles Dionne, Samuel Dixneuf, Michèle Dujardin, Claude Favre, Jean-Yves Fick, Stéphane Gantelet, Christophe Grossi, Maryse Hache, Déborah Heissler, Sabine Huynh, Louise Imagine, Christine Jeanney, Stéphane Korvin, Sergey Larenkov, Christian May, Pierre Ménard, Juliette Mézenc, Gréogory Noirot, Isabelle Pariente-Butterlin, Julien Pauthe, Charles Pennequin, Cécile Portier, Daniel Pozner, Mathieu Rivat, Éric Rondepierre, Christophe Sanchez, Anne Savelli, Joachim Séné, Jean-Pierre Suaudeau, Jérémy Taleyson, Florence Trocmé, Guillaume Vissac, Voxfazer.

Michel Brosseau est Docteur ès lettres (Le héros romanesque célinien face au sens), il enseigne le français dans un lycée de l’agglomération orléanaise. Chanteur-guitariste dans un groupe de rock alternatif au début des années quatre-vingt-dix, aujourd’hui père de deux enfants, il a déjà publié La Bac d’abord aux Éditions du Barbu ainsi que Mannish Boy et Kill that marquise sur Publie.net. Il a participé aux numéros de la revue d’ici là n°1, d’ici là n°2, d’ici là n°3, d’ici là n°4, et d’ici là n°6

Daniel Cabanis Né en 1956, ancien élève des Arts-Décos, Daniel Cabanis est plasticien et enseignant. Au fil du temps, il a publié nombre d’opuscules et livres d’artiste et collaboré un temps à la revue PAN (organe officiel de la Pansémiotique). En 1998, il publie au Seuil L’Amour à l’écossaise, plus récemment, il a entrepris un Catalogue des pense-bêtes idiots. Il a participé aux numéros de la revue d’ici là n°4, d’ici là n°5 et d’ici là n°6

Cali Rezo est une artiste prolifique de la blogosphère graphique française. Parmi toutes ses créations (croquis, photos, collages, chansons, doudous...), elle a particulièrement travaillé le portrait à travers plusieurs styles. Des Klimteries de ses débuts aux récentes séries de Fantômes, son oeuvre éclectique est le produit d'une exploration constante de pistes nouvelles. Cali Rezo peint directement sur ordinateur avec une tablette graphique et un stylet, appliquant des méthodes traditionnelles à des outils
modernes. Le travail de chaque oeuvre commence par une séance photo pour étudier la lumière générale du sujet. A partir de ces références, Cali Rezo esquisse un crayonné, pose les aplats clairs et sombres avant de terminer par les détails.

Nicolas Carras est compositeur, arrangeur, pianiste, artiste sonore et poète. Co-fondateur du groupe sos-art.com. Vient du classique et du Jazz. A l’age de 19 ans il écrit ses premiers poèmes, travail d’écriture qu’il mènera en parallèle de sa recherche musicale, plusieurs recueils à ce jour non publiés, ainsi qu’un travail autour de la poésie vidéo. 1989 : arrête ses études pour se consacrer exclusivement au piano et solfège. Il a participé au numéro 6 de la revue d’ici là. Son site : http://www.nicolasound.com/, et celui de son groupe d’art contemporain : http://www.sos-art.com/

Anne Collongues est née le 15 juillet 1985 en France, elle vit en ce moment à Tel Aviv. Diplômée des Beaux-Arts de Paris en 2009, elle poursuit ses projets artistiques à Tel Aviv en Israël. Elle a participé aux numéros de la revue d'ici là n°2, d’ici là n°4 et d’ici là n°5. Son site : http://www.annecollongues.com/

David Christoffel est né en 1976 à Tours, vit à Clichy. Auteur d’opéras parlés, tels que La flûte dite enchantée (1997), Le Déchante-Merdier (1999), ou Les Heureux alibis au label Signatures / Radio France (2005), David Christoffel s’intéresse aux rapports entre la poésie et la musique. Il développe des activités de radio, de composition, de poésie au lycée, de clarinette, de spam, de colloques internationaux, d’enseignement en prison, de soirées électorales, de critiques et recensions, de musique de film, de concerts de flûte à bec en maison de retraite... Chroniqueur pour la Banque de programmes de Radio France, ses poèmes intègrent régulièrement des paroles, des éléments radiophoniques. Il vient de publier Argus du cannibalisme sur Publie.net. Il a participé à la bande son des numéros de la revue d’ici là n°3, et d’ici là n°6. Son site : http://www.dcdb.fr/

Luc Dall’Armellina C’est par l’écriture que Luc Dall’Armellina tente d’aborder nos rapports aux langages, dans ces lieux risqués où on est tout à la fois idiot et savant. Ses dispositifs numériques ont été présentés ou joués dans différents contextes : L’été des Arts 2010, MidiMinuit Poésie Nantes 09, Nuits Blanches Paris 09, Instants Portraits Panoplie 08, festival e-poetry Paris 07, e-formes Saint-Etienne 08 et 05, espace FORDE Genève 05, Gaîté Lyrique Paris 03, Brouillons d’écrivains BNF Paris 01, MIM Montréal 98, Imagina Monaco 98, la Maroquinerie Paris 97. Chercheur associé à l’Université Paris8 ; chargé du cours « arts et technologies contemporaines » à l’UTC de Compiègne, il enseigne depuis 1999 le design des hypermédias à l’Ecole des Beaux-Arts de Valence. Son site : http://lucdall.free.fr

Charles Dionne est un auteur québécois. Son premier roman, « Le récit d’une terreur passagère » a été publié le 30 septembre 2010 aux éditions Numériklivres. Faisant la paire avec ses études à Montréal en littérature et son implication professionnelle dans différents projets de recherche sur la littérature québécoise et française, il continue de publier en poésie et travaille sur divers projets d’écriture. Il a participé au numéro 6 de la revue d’ici là. Son blog : http://charlesdionne.blogspot.com

Samuel Dixneuf Né en période de canicule en environnement lacustre, aime alterner le chaud et le froid. Egaré dans le transversal et le subalterne, garde généralement conscience du chemin parcouru. S’effraie parfois de celui qui reste. Aurait aimé être boucher ou chauffeur poids lourd. N’écrit jamais le matin. Détruit compulsivement ses rares productions.

Michèle Dujardin est née à Marseille en 1955. Premier livre en 1983, Blockhaus, éditions Jeanne Laffite. Elle a publié en 1988. Abâdon aux éditions du Seuil/Déplacements, et de nombreux textes en revue. Travaux textes et photographie, inédits sur son site abadon.fr. Elle a participé aux numéros de la revue d’ici là n°5 et d’ici là n°6

Claude Favre n’est ni sourde, ni, n’en déplaise à ses contradicteurs, muette ; mais elle a des embarras de langues contagieuses qu’elle ne résout pas en revues, sur sites, en lectures. Les jours de grand vent, elle s’attaque, consciente de l’urgence d’entreprendre carrière, à des traductions iconoclastes de textes apocryphes en géorgien ancien. De nombreux textes diffusés sur Remue.net. Elle a participé aux numéros de la revue d’ici là n°2, d’ici là n°4 et d’ici là n°5

Jean-Yves Fick est né en 1969. Depuis deux ans, pour ses amis libraires du Quai des Brumes et leurs lecteurs, il s’essaye à l’animation de rencontres d’écrivains ; s’est remis à la photographie, presque sans matériel et par hasard. Libère comme faire se peut son temps pour écrire, a donné quatre plaquettes (à paraître) à publie.net : Carnets du Siège, Dire l’hier l’hiver, Comme des rondeaux brisés, encore in progress. Deux éclats la vie. Tient le blog : Gammalphabets, et s’en reproche souvent la nonchalance.

Stéphane Gantelet est né en 1966 à Seynod, Haute-Savoie. Il vit et travaille à Sète depuis 1992. Il étudie la sculpture en Angleterre à la Leicester Polytechnic School durant une année avant d’intégrer plusieurs ateliers dont l’atelier Max Leverrier à Paris. Il travaille en collaboration avec Juliette Mézenc à l’élaboration d’animations associant textes et images de synthèse. Il travaille exclusivement en pièces uniques. Ses sculptures sont présentes chez des collectionneurs privés en France mais également en Allemagne, Hollande, Belgique, Angleterre, aux Etats-Unis et au Japon. Sa dernière exposition a eu lieu à la Chalk Hill gallery à Guilford (GB). Participation aux numéros de la revue d’ici là n°1, d’ici là n°4 et d’ici là n°5. Son blog : http://s.gantelet.over-blog.com/

Christophe Grossi est né en 1972. Il vit à Montreuil et travaille à la promotion du livre numérique à Malakoff. Quelques-uns de ses exercices d’admiration et récits ont été publiés en revue (Inventaire/Invention, Prétexte, Livraison, Poesia). Il anime deux blogs : l’un dans le cadre professionnel, le blog ePagine ; l’autre, déboîtements, est son laboratoire d’écriture.Le texte "corpus christophe", publié dans le numéro 6 de la revue d’ici là, rejoindra plus tard ses corps pluriels, série débutée en septembre 2010.

Maryse Hache :

une femme lisait vvedenski trad andré markowicz conversation sur une course dans une chambre

ça a fait hop ça s’est dressé dans l’herbe

une enfant courait son corps dans une ville / un jour son corps et elle lurent / jusqu’en chaldée /

un jour son corps et elle écrivirent / jusqu’aux étoiles

le texte ne court pas c’est elle qui court dans le texte hors du texte dans le texte

une femme courait dans un des astres / ce n’est pas un astre qui court/ c’est elle qui court dans un des astres /

du lire / de l’écrire

Déborah Heissler est écrivain. Née le 5 mai 1976 à Mulhouse (Alsace). Doctorat soutenue en Littérature Française et intégration du Centre de Recherches sur l’Europe Littéraire de l’Université de Haute Alsace. Elle a publié plusieurs ouvrages de prose et de poésie : Près d’eux, la nuit sous la neige, éd. Cheyne, , 2005 (Prix de Poésie pour la Vocation, Fondation Bleustein), Sur l’arbre de Judée, Cahiers slaves, Paris IV – Sorbonne, 2005, Hors série n°7, L’adieu au tilleul, illustrations de Yannick Leider et Hanna Chroboczek, Bacchanales 34, Revue de la Maison de la poésie Rhône-Alpes, 2004. A paraitre : Scherzando, Cahiers slaves, Paris IV – Sorbonne, Hors série. L’orientale, Cahiers slaves, Paris IV – Sorbonne, Hors série (Prix Henry Durand 2008).

Sabine Huynh est poète, écrivain, traductrice littéraire et sociolinguiste. Elle détient un doctorat en linguistique de l'Université Hébraique de Jérusalem. Elle écrit en français et en anglais et traduit principalement de l'anglais, l'hébreu et l'italien. Ses écrits et traductions ont été publiés aux Etats-Unis (The Dudley Review, Poetica Magazine, Danse Macabre), au Canada (Zinc, Virages, Art Le Sabord), en Israel (arc, Continuum, Voices, Cyclamens and Swords) et en Europe (L'Enfant et le génocide, Temporel, Retors, TraduzioneTradizione, The International Literary Quarterly, DiptYque, Dissonances, Terres de Femmes, Dogs Singing, Soul Feathers). Les éditions Galaade publieront son premier roman, La Mer et l'enfant, en 2012. Elle vient de préparer, avec Andrée Lacelle, Angèle Paoli, et Aurélie Tourniaire, une anthologie mondiale de poésie féminine contemporaine en langue française intitulée pas d'ici, pas d'ailleurs (parution en 2012).

Louise Imagine
est née en 1972 à Montpellier. Ses multiples études l’ont entraînée sur les routes entre le Nord et le Sud de la France. Passionnée depuis son plus jeune âge, elle en profite pour se former au Centre d’Arts de Lille, tout particulièrement dans le domaine de la photographie argentique. Elle exerce depuis 5 ans le métier de photographe de plateau et conserve une activité artistique riche, alternant avec beaucoup de bonheur entre le travail digital et argentique. Dernières expositions : Avril 2009 : La Bellevilloise, Paris, exposition collective. Avril 2007 : Le Bartum, Paris, exposition collective « Le Fil Rose. » Publications : 2010 : diverses publications dans la presse (L’ÉCRAN FANTASTIQUE , PARIS PREMIÈRE ...). Octobre 2009 : publication dans « L’ÉCRAN FANTASTIQUE », film « 8th Wonderland. » Octobre 2009 : couverture du n°10 de PLATEFORM MAGAZINE. Septembre 2009 : publication dans « L’ÉCRAN FANTASTIQUE », film « 8th Wonderland. » Septembre 2009 : publication dans PLATEFORM MAGAZINE, série « Féminité ». Elle a participé aux numéros de la revue d’ici là n°4, d’ici là n°5 et d’ici là n°6

Christine Jeanney a publié son premier roman en 2007 (Charlémoi aux éditions ArHsens). plusieurs ouvrages diffusés sur Publie.net (Voir B. et autour), Folie passée à la chaux vive, Signes cliniques, Fichaises, et Cartons, ainsi que qu’un recueil de nouvelles à paraître en 2010 aux éditions Quadrature. Participation aux numéros de la revue d’ici là n°4 et d’ici là n°5. Elle anime deux blogs de chroniques littéraires, Pages à pages et Jeuness’à pages et écrit parfois des tentatives de textes dans tentatives.

Stéphane Korvin est né en 1981. Il aimerait être filmé comme un grand arbre fruitier. En forme aujourd’hui. Foire et dessins. Ça rouge, exprès. A l’international, il s’arbre de calques et s’imprime en corps numériques. A Paris, il collectionne quelques objets sans colère. Il vit et travaille [sick] il écrit. Son site : http://www.korvin.fr/

Sergey Larenkov
Les photos montages de Sergey Larenkov, photographe amateur russe, né à Leningrad donne une nouvelle dimension aux évènements de la Seconde Guerre mondiale : "Partout où je vais, je pénètre dans les couches du temps." Son concept : retrouver et photographier des lieux d'évènements historiques dans les villes de Leningrad (aujourd'hui Saint Pétersbourg), Moscou, Prague, Vienne, Berlin ou Paris
 et de les superposer aux clichés d'époques. Son blog (en russe) : http://sergey-larenkov.livejournal.com/

Jérémy Liron
Né en 1980 à Marseille. Diplômé des Beaux-arts de Paris et agrégé en Art Plastiques. Vit et travaille actuellement à Lyon. Présenté par la galerie Isabelle Gounod. Jérémy Liron est peintre, principalement, mais aussi écrivain, éditeur. Enseigne en collège en banlieue de Lyon depuis 2008. Jérémy Liron est peintre, principalement, mais aussi écrivain, enseignant, éditeur. Il a publié dernièrement Chaque oeuvre cherche après ce qui la fonde, La Mancha, et Le livre l'immeuble le tableau aux éditions publie.net ainsi que "L'humble usage des objets" aux éditions Nuit Myrtide.Il a participé au numéro 4 de la revue d'ici là. Son blog : http://lespasperdus.blogspot.com/

Christian May
est né à Bonn en Allemagne. Il travaille comme créateur de sites internet depuis 2005. Il vit à Berlin depuis 2008. Depuis 2009 il étudie à la Kunsthochschule, école d'art de Berlin : http://kh-berlin.de/ Il continue de créé des sites pour financer ses études. Son site : http://www.nichtchristianmay.com/

Pierre Ménard est écrivain. Né en 1969. Il vit à Paris. Présent au travers d’interventions en revues, ainsi que sur supports sonores et sur internet, il anime depuis 2004 la Zone d’Activités Poétiques Marelle ainsi que deux podcasts audios : Marelle Radio et Page 48. Il tient également au quotidien un bloc-notes poétique sur internet. L’ensemble de ces travaux est disponible sur son site : Liminaire. Dernières parutions : "Le spectre des armatures" éditions Le Quartanier, 2007. En avant marge, Publie.net, 2008. En un jour (avec Esther Salmona), Publie.net, 2008. Il me sera difficile de venir te voir (ouvrage collectif), Vents d’ailleurs, 2008. Quand tu t’endors, éditions Actes Sud Junior, 2008.

Juliette Mézenc
vit et travaille à Sète. Elle a publié Sujets Sensibles en 2009 sur Publie.net. Participation aux numéros de la revue d’ici là n°1, d’ici là n°4, d’ici là n°5 et d’ici là n°6. Son blog : http://www.motmaquis.net/

Grégory Noirot est écrivain. Il a publié en 2005, chez Melville/Leo Scheer, un ouvrage intitulé Dictionnaire zéro (coécrit avec Nicolas Boissier).

Isabelle Pariente-Butterlin est maître de conférences en philosophie à l’Université de Provence. Auteur de Le droit, la norme et le réel, PUF, "Quadrige", 2005. Elle a publié Manuel anti-onirique et Carnets lointains sur Publie.net. Son site : http://www.auxbordsdesmondes.fr/

Julien Pauthe est conservateur des bibliothèques. Publications en revues : La Parole vaine, La Barque, Enculer, Le Diable probablement, d'ici là et en ligne : http://julienpauthe.tumblr.com/.

Charles Pennequin
est né le 15 novembre 1965 à Cambrai, dans le Nord de la France. À l'heure actuelle, il cherche à comprendre la vie. Charles pennequin écrit un livre pour ça. Si au bout du livre on n'a rien compris, alors il faudra laisser tomber le livre par terre. Peut-être même le livre tombera par terre avant. Peut-être il n'y a rien à comprendre, pas une ligne. Ne lisez pas les lignes pour comprendre la vie. La vôtre de vie, ou la mienne. Souvent on dit ça. On dit : J'ai la vie mienne. Et je comprends rien. Charles Pennequin écrit un livre qui aide à rien comprendre au vivant. Charles Pennequin est vivant. Absolument vivant. C'est-à-dire dans la merde. Publication dans de nombreuses revues. Performances et concerts dans la France entière et un petit peu à côté. Vidéos à l’arrache. Écriture dans les blogs. Dessins sans regarder. Improvisations au dictaphone, au microphone, dans sa voiture, dans certains TGV. Quelques cris le long des deux voies. Petites chansons dans les carnets. Poèmes délabrés en public. Écriture sur les murs. Charles Pennequin écrit depuis qu’il est né.

Cécile Portier est une auteure occupée par le monde et sa transcription. Elle tient un blog, petite racine, où ses travaux en cours sont classés, principalement, en trois domaines : Compléments d’objets, qui, comme son nom l’indique, part d’objets du quotidien pour saisir « nos manières d’être au monde, d’agir dessus » ; À mains nues dont le principe est de photographier des mains d’inconnus, dans le métro, pour les faire parler d’eux-mêmes ; et Simple Appareil ®, « mise à nu d’un personnage fictif par les sismographes sociaux, fabricants de notre réel », matrice qui sera questionnée, approfondie durant cette résidence. Cécile Portier a publié, en 2008, Contact, au Seuil, dans la collection Déplacements, dirigée par François Bon et en 2009, Saphir Antalgos aux éditions Publie.net. Elle a également participé à l’aventure de la revue alphabétique R de réel

Daniel Pozner est écrivain. Né en 1971, Daniel Pozner vit à Paris. Il a publié plusieurs livres de poésie, dont Les animaux de Camin en 2009 et / une ville dont / en 2008.

RadioMentale Jean-Yves Leloup et Eric Pajot, fondateurs du duo d’artistes sonores et de DJs, RadioMentale, ont débuté leur carrière au début des années 90, à l’heure de l’émergence des musiques électroniques, grâce à leur émission diffusée sur Radio FG (Paris), Couleur 3 (Suisse) et Shibuya FM (Tokyo).
Par la suite, outre leur participation à la scène techno, ils signent toute une série de collaborations avec des artistes, plasticiens et cinéastes mais aussi certaines pièces et environnements sonores à l’occasion de manifestations artistiques et d’expositions d’art contemporain. Depuis 2000, ils sont notamment connus pour avoir lancé la tendance des Cinémixes.
Désormais, Radiomentale développe d’un côté des activités personnelles et artistiques (radio, DJ, performances et expositions) et de l’autre un travail de création, de sélection et de programmation musicale. Leur capacité à composer des bandes-son, à habiller un lieu, une œuvre ou un événement, à créer de véritables atmosphères, leur ont conféré aujourd’hui leur réputation de créatifs multimédias.
Leur travail se développe généralement autour de l’idée d’immersion, d’environnement et de paysage sonore.

Mathieu Rivat Écrit comme il prend la route, pour éprouver la liberté et se décentrer. Dès qu’il peut il part, de préférence le plus loin possible. L’Amérique Latine et l’Afrique sont pour le moment ses terres de prédilection, Bolano, Fresan et Borges ses compagnons de voyage. Écrit depuis peu pour des revues : a publié une nouvelle « Outremonde » dans le premier numéro de la revue Diptyque, une deuxième « Traces » devrait paraître dans le second numéro. A également publié dans Z, revue itinérante de critique sociale, un article grand format sur le combat de paysans équatoriens contre les multinationales du cuivre : « Équateur : terrain miné pour multinationales »

Éric Rondepierre est artiste et écrivain, il à réalisé de nombreuses expositions en France et à l’étranger et publié plusieurs livres aux éditions du Seuil (Placement, La nuit Cinéma), Léo Scheer (Toujours rien sur Robert, Carnets) et Filigranes (Contrebandes, Apartés, Moires

Christophe Sanchez Né en 1969 est blogueur depuis sept ans, passeur et lecteur assidu sur le web, vit dans un petit village entre Montpellier et Nîmes, co-auteur avec Gwen Catala et Jean François Gayrard du Roman d’Arnaud créé sur facebook en 2009 et édité par Numeriklivres. Participe également en auteur affranchi au blog le convoi des glossolales depuis début 2010. Son blog : http://fut-il-ou-versa-t-il.blogspot.com/

Anne Savelli est écrivain. Née en 1967 à Paris, où elle vit et travaille actuellement. Elle est l’auteur de Fenêtres/Open space, écrit en 2007, et de Cowboy Junkies / The Trinity Session, écrit en 2008, deux livres parus aux éditions Le mot et le reste. Franck, son nouveau livre, est paru en septembre 2010 dans la collection "la Forêt" des éditions Stock. Elle a participé aux numéros de la revue d’ici là n°1, d’ici là n°2, d’ici là n°3, d’ici là n°5 et d’ici là n°6. Son blog : http://fenetresopenspace.blogspot.com/ Son site : http://www.danslavillehaute.net/

Joachim Séné est écrivain. Né en 1975 à Amiens, Joachim Séné vit et travaille en région parisienne. En 1999, en refermant Écrire de Jean Guenot et le Verbier de Michel Volkovitch, il court s’inscrire à l’atelier « Tisserands des Mots » de Pierrette Epsztein. Soirées lectures, publications dans la revue Filigranes et Le Monde Informatique. Il écrit des paroles pour pour le groupe Oncle Oedipe. Il tient un blog (Journal Écrit) depuis 2004. Il a publié plusieurs ouvrages chez Publie.net Hapax, Roman, La crise et Sans. Il a participé aux numéros de la revue d’ici là n°1, d’ici là n°2, d’ici là n°4, d’ici là n°5 et d’ici là n°6. Son site : http://www.joachimsene.fr/

Jean-Pierre Suaudeau vit et travaille dans la région nazairienne (44). Publie.net a publié deux de ses textes : Le lac (2009), Femme à la nature morte (2010).

Jérémy Taleyson est né en 1980 à Libourne (Gironde). Vit et travaille avec plaisir. Est diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux en 2003. Fonde en 2004 les Editions de la Cabane et publie de la poésie et de la littérature contemporaine (Marcel Cohen, Jean-Paul Michel, Claude Chambard et d’autres). www.editionsdelacabane.fr Enseigne à Bordeaux les arts plastiques et les arts appliqués. Ecrit autant qu’il peut : L’effacement dans le lieu (extrait), revue Rehauts n°25, 2010 Vision de Naxos, éditions de la Cabane, 2007. Ponts et Chaussées, éditions de la Cabane, 2005. La Plus Belle Fin d’un poisson grillé, éditions de la Cabane, 2004.

Florence Trocmé est née en 1949. Après des études d’histoire de l’art, elle travaille pendant de longues années comme journaliste dans la presse maison et décoration. Mais n’éprouvant pas de réel intérêt pour le secteur où elle fait sa carrière de journaliste, elle décide de se consacrer entièrement à ses deux centres d’intérêt, la musique classique et la littérature. Plus particulièrement la poésie avec la création sur le site zazieweb.fr en janvier 2002 d’un "almanach poétique" dont le principe consiste à mettre en ligne tous les jours un extrait de poésie moderne ou contemporaine (+ fiche bio-biliographique et liens Internet sur le poète choisi). En décembre 2004, elle crée Poezibao, une revue Internet (sous forme de blog) qui reprend et poursuit le principe de l’almanach (anthologie permanente) mais est aussi un journal permanent de l’actualité de la poésie, un magazine avec interviews de poètes, reportages sur lectures et évènements poétiques et fiches de lecture et une revue littéraire qui sollicite des articles et des inédits (Alain Duault, Jacques Ancet, Serge Meitinger parmi d’autres ont accepté de lui en envoyer). Poezibao se constitue aussi petit à petit en base de données sur les poètes et la poésie.

Guillaume Vissac est écrivain. Né le 10 février 86 dans la Loire, vécu vingt ans là-bas pour bien peu de choses vécues. Père « conseiller socio-éducatif » et mère instit’, un frère journaliste. Des années d’enfance-adolescence traversées parce qu’il fallait bien. Aller en cours parce que bon voilà mais au fond rien n’est important. Une classe sautée parce qu’il apprend à lire tout seul avant l’âge légal. Apprendre au fil des années à être toujours plus jeune que les autres. Une Licence de Lettres Modernes à l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne. En 2007 une publication dans un truc, il n’est pas au courant, l’apprend six mois après la bataille, achète son bouquin lui-même et constate. Divers déménagements, divers petits boulots. Aujourd’hui écrivain-chômeur, un "premier roman" sous le bras en quête de publication. Il a publié Qu’est-ce qu’un logement ? Livre des peurs primaires, Accident de personne aux éditions Publie.net. Son site : http://www.fuirestunepulsion.net/

Voxfazer. Photographe autodidacte (formé à l’ancienne, sur le tas), j’ai commencé la guitare seul dans mon coin (autodidacte donc là aussi) à 15 ans entouré de 33 T de Lightnin Hopkins et autres vieilleries boueuses. Acquisition d’un 4 pistes à K7, quelques kilomètres de bandes plus tard je découvre en 1996 (premier ordinateur personnel) que l’ordinateur peut être un outil (pas un instrument) tout à fait intéressant. À cette époque je me découvre une passion comme chasseur de sons. Je multiplie les expériences diverses, illustration de court métrage, bande son pour animations (etc). 2003, première bande son créée pour illustrer ma toute première vraie exposition photo (depuis c’est systématique, si ce n’est que j’invite des amis à participer). 2005, premiers échanges avec Klimperei sur un forum web. Automne 2010, seconde rencontre avec Klimperei à Lyon, nous décidons que le moment est venu (bienvenu même) de faire quelque chose. On va faire un album. On fait un album. Il a participé à la bande son de la revue d’ici là n°6.


 
Informations sur l'ouvrage