Livre numérique Histoire de ce qui n'est pas arrivé

Télécharger

Tous supports Verrous : aucun
3,99 EUR

Incluant :
Version liseuse / tablette - ePub
Version Amazon Kindle - Mobipocket
Version imprimable - PDF
Version web

S'abonner

publie.net : l'abonnement complet, téléchargement tous formats
69,00 €

En savoir plus


publie.net : abonnement de soutien, téléchargement tous formats
150,00 €

En savoir plus


publie.net : tarif réduit (étudiants, demandeurs d'emploi)
49,00 €

En savoir plus

Détails

Contributeurs : Philippe Ethuin (Préfacier), Joseph Méry (Auteur)
Publication : 19/07/2012
Langue : Français
Pages : 114
Éditeur : publie.net
Collection : ArcheoSF
ISBN : 9782814505322

Description

Le nom de Joseph Méry, s’il a été bien oublié, surgit parfois au détour d’un essai, d’une anthologie, d’un article de dictionnaire4. Ce polygraphe du XIXe siècle (1797-1866) a beaucoup écrit : satires, théâtre, livrets d’opéra, romans, nouvelles... Une recherche dans le catalogue électronique de la Bibliothèque Nationale de France donne 774 notices et cela ne tient pas compte des innombrables textes parus dans la presse.

Histoire de ce qui n’est pas arrivé est l’une des toutes premières uchronies (la deuxième ou troisième) et pourtant si les textes de Louis Geoffroy (Napoléon et la conquête du monde, 1836) ou Charles Renouvier (Uchronie (l’utopie dans l’histoire) : esquisse historique apocryphe du développement de la civilisation européenne tel qu’il n’a pas été, tel qu’il aurait pu être, 1857-1876) sont régulièrement réédités, la nouvelle de Jospeh Méry n’a jamais été reprise en volume depuis 1859 et donc restée quasiment inconnue.

La date de divergence de cette uchronie «napoléonienne» (bonapartiste serait plus juste) est le 21 mai 1799 pendant le siège de Saint-Jean d’Acre8 ce qui est une originalité9 par rapport à la production habituelle qui se situe plutôt pendant le Premier Empire : que de Campagnes de Russie et de batailles de Waterloo ont été gagnées ! Pour certains, tel Louis Geoffroy, Napoléon est même devenu le maître du monde.

Dans Histoire de ce qui n’est pas arrivé, au titre programme qui est une excellente dé#nition de l’uchronie, remporter la victoire à Saint-Jean d’Acre dans le cadre de la campagne d’Égypte représente le bris du verrou vers l’Orient. Sur notre ligne temporelle les troupes de Bonaparte ont été arrêtées par une vieille tour surnommée « La Maudite » au sujet de laquelle le général corse aurait dit : « Le sort du monde était dans cette tour ». Poursuivons avec une autre citation impériale: « Il n’est point de petits événements pour les nations et les souverains : ce sont eux qui gouvernent leurs destinées. ». « La Maudite » chutant, Bonaparte ne sera pas Napoléon Ier mais un nouvel Alexandre fondant un empire dans les Indes : « la tour maudite de Saint-Jean d’Acre était la tour du destin, Turris fatidica».

Philippe Ethuin, extrait de la présentation.


 
Informations sur l'ouvrage